Partagez | 
 

 Modifications de tons/couleurs (niveau avancé.)[PhotoshopCS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Modifications de tons/couleurs (niveau avancé.)[PhotoshopCS] 7/2/2013, 01:40

Bonjour les loupiots !
J'espère que vous allez bien, depuis le temps! Personnellement j'ai bossé dur, pour continuer dans les études que je voulais faire, réussir à me débrouiller seule et payer mon loyer, les charges...la vie d'adulte c'est vraiment chiant! Bâchant corps et griffes pour décrocher un contrat dans le monde impitoyable de la communication visuelle, j'ai du malheureusement m'éloigner un peu des forums graphiques que j'aimais tant, abandonnant au passage des membres que j’appréciais beaucoup...sans même avoir pu les prévenir à temps, vu que j'avais pas vraiment de connexion internet à moi. Bref, c'est aussi la raison pour laquelle j'ai un peu délaissé mon petit endroit de rangement, hélas! Avec un peu d'espoir, je vais peut être redresser le coche et bien trier tous les tutoriels que j'ai dans le bric à brac de mon ordinateur.
Et il faudrait vraiment que je m'y attelle, parce que ça commence à s'éparpiller un peu partout n'importe où Rolling Eyes

Mais stop parler de ma vie, et concentrons-nous plutôt sur le sujet de ce topic!

On m'a souvent demandé comment je faisais pour donner à mes images des couleurs plutôt particulières.

Aujourd'hui, je vais nager dans mon domaine de prédilection : c à d la photomanipulation. Ce tuto s'adresse à des personnes qui ont tout de même une bonne prise en main du logiciel, et qui cherche à se pencher un peu sur les calques de tons et de couleurs.


Alors let's go! Smile

La photomanip est un vaste univers. Il comprend des techniques très basiques comme le découpage ou le fondu, mais aussi, un travail plus poussé sur les couleurs et les tons.

Les couleurs, les tons, la lumière, c'est d'ailleurs ce que je préfère. Qu'importe si l'image que vous utiliserez est très simple, ce qui compte c'est de savoir COMMENT la modifier, visuellement, pour lui offrir l'aspect que vous désirez (ou que le demandeur désire).
Trop de personnes négligent les outils de tons de photoshop, les jugeant trop compliqués...pourtant ils ratent des options très très importantes, pour moi des options quasi indispensables.

Beaucoup pensent qu'ajouter des 'brushs' originaux, mélanger des C4D est nécessaire pour décorer une image, mais c'est bien loin d'être le cas! Dans le domaine de la photomanip, le réalisme est la chose la plus importante. On est pas là pour faire un fond brushé, ou pour donner un côté trop psychédélique, et même si vous foutez un dragon, des elfes et des gobelins dans votre image, rester cohérent est la clé d'un bon rendu.

Ici, je vais essayer de vous montrer comment faire ressortir une image, d’apparence plutôt banale, pour lui insuffler une certaine puissance. (de telle sorte qu'en la regardant, on soit happé par l'image, attiré.)
Les très grosses enseignes publicitaires utilisent ces techniques de lumière, de couleur, de tons, pour interpeller le consommateur et lui donner envie de s'attarder sur l'image. Car voir une image est une chose, s'y attarder en est une autre !

Je vais utiliser = >

cette image

Spoiler:
 

Ce qu'il y a de chouette avec cette image, c'est que les couleurs sont plutôt claires, et l'animal bien représenté : de face, en entier, ce qui laisse une large parcelle de travail. Du coup on a le choix.

Pour ma part, et pour cet exercice, je vais m'attarder seulement sur la tête du loup. Donc, j'isole la tête.

J'ai pris soin d'ôter la brindille qui était au bas de sa bouche. Ce sont là des détails qu'il faut généralement gommer, car ils attirent le regard sur eux, et du coup, inconsciemment, on se focalise moins sur l'animal en lui même, mais plus sur ses détails. Pour ôter la brindille, j'ai utilisé la technique du 'tampon' (S). Vous appuyez sur 'alt', en sélectionnant un brush rond, doux et plutôt petit, et vous cliquez sur la zone du menton où il n'y a pas de brindille. PUIS, vous relâchez 'alt' et vous reportez la zone calquée sur la zone où il y a la brindille, en faisant bien attention de garder la même ligne d'horizon. Et vous répétez. Au début, c'est un peu galère mais c'est un coup à prendre et après ca va vraiment tout seul. ^^



Voilà. Une photographie tout ce qu'il y a de plus normal, avec un loup tout ce qu'il y a de plus beau ! Very Happy


_ Maintenant, je veux que celui qui regarde l'image soit vraiment concentré sur le visage du loup. Comme on a un fond blanc, et que le loup est plus sombre, ça donnerait l'impression qu'on a déjà tout pour attirer l'attention sur lui mais ce n'est pas vraiment le cas. Votre oeil se balade généralement sur les zones claires, dans la mesure où elles ne sont pas totalement homogènes. (auquel cas votre cerveau l’interprétera plus comme du vide, que comme du clair). Notre but, c'est donc d’homogénéiser l'ensemble, pour que le fond ne soit pas aussi criard.
La petite technique, c'est les yeux. On souligne où part le regard et où il s'arrête. LE REGARD est très important. Ici, le loup a les yeux plutôt sombres. Moi, je veux que son regard soit plus lumineux. Ca va donner un côté très 'magique' un peu 'fantastique' qui sied généralement super bien avec les loups. (la lune, la nuit, cet effet mystérieux, c'est parfait.)

=> Je crée un nouveau calque. Je me munie d'un brush mi-doux, qui fasse à peu près ...le 1/3 de l'oeil du loup. J'utilise un blanc qui tire vers le jaune et je repasse la couleur de prunelle. C'est à dire que je laisse le noir de l'iris, et que je m'occupe de ce qu'il y a dans l'oeil, autour du noir de l'iris de ce même oeil. N'ayez pas peur de recommencer, zoomer, prendre votre temps. Quand c'est fait, je baisse l'opacité du calque (environ 77%) et je le passe en mode lumière crue.




Si tout va bien, vous aurez cet effet semi-naturel. C'est généralement ce qu'il faut. Pas trop, et pas trop peu. (au passage, je sais pa ssi vous avez remarquez, mais le menton du loup est légèrement vert à cause de la 'jadis' brindille. Ce n'est pas grave, ce genre de choses s'arrange à tout moment, on y viendra après.)

Maintenant, on va assombrir les contours du loup, histoire qu'au moment où je sombre l'arrière plan ça rende plus naturel.

=> Nouveau calque. Brush doux, noir, moyen/assez large, opacité 100% et flux à environ 20/30. Et on passe, quitte à repasser un peu dessus. Le but est de ne pas recouvrir tout le pelage, mais de le teindre un peu.



Laissez les zones claires du pelage si vous voulez (si vous préférez les foncer aussi, utiliser un brush de la couleur brun, comme celle sur le pelage du loup, et non pas la couleur noire.)

Puis :
=> Nouveau calque, on garde le brush noir de tout à l'heure mais on met le flux à 100%. Puis on passe 'autour du loup' jusqu'à cacher tout l'arrière plan. Ce qui devrait donner ça :



On passe le calque avec le brush noir entre 40/45% d'opacité. Hop :



Déjà, si vous comparez avec la première image, on remarque que la différence d'attention est assez significative. On est déjà beaucoup plus attiré par le loup que par l'arrière plan.
Ensuite on va jouer avec la zone claire du pelage. Puisqu'elle est plus claire (et même si c'est une simple question de couleur de pelage et non pas de luminosité) on va jouer dessus. Le cerveau est assez dupe, malheureusement Razz
Donc, on fait partir la lumière du bas. Ca va être comme si elle se dirigeait vers le menton, le cou de notre loup.

=> Nouveau calque. Vous choisissez l'outil dégradé (G), dégradé radial, couleur blanc, avec le premier plan transparent. (c'est à dire un côté couleur, un autre transparent.) Ces deux dernières options se changent dans la barre d'outils qui se trouvent en haut (c'est aussi là que vous changez l'opacité, le mode etc..même si ça, on ne le changera pas ici.)
Puis, vous allez faire un dégradé rond qui part de l'extérieur du bas de l'image (donc en dehors) et qui va vers le centre. Un coup de brush du côté gauche > vers le centre, du côté droit > vers le centre, du côté milieu > vers le centre, en partant bien de l'extérieur de l'image. Mettez votre calque à 40% d'opacité. Ce qui devrait donner à peu près ça.




Maintenant on s'occupe des tons/teintes. Pour cela allez dans Calque => Nouveau calque de réglage => Courbe de transfert de dégradé. Les dégradés permettent de jouer sur le principe de deux couleurs, au lieu d'une, et d'apposer ce filtre dégradé sur l'image en jouant avec les mode de fusion. Je veux donner un effet plus alourdi à mon image, plus 'remplie' par les couleurs. Pour cela, il faut insister sur le niveau de gris de l'image. Donc, on choisit le dégradé basique violet/orange , qui devrait normalement déjà se trouver parmi la liste de vos dégradés. [le dégradé de gauche s'occupe des tons sombres, celui de droite des tons clairs.] Plus, vous passez ce calque en mode 'luminosité'. J'utilise énormément cette technique de modification, soit avec le dégradé ci dessus, soit avec celui violet/beige, quand il s'agit d'images moins claires.
Si vous êtes assez calé sur le principe des tons, vous pouvez généralement trouver chaussure à votre pied et avoir le même effet en utilisant un calque de niveaux. (ce qui est plus pointu)
Bref, on est là.




Maintenant, c'est peut être la partie un peu difficile, on va user des courbes (RVB). Dit comme ça c'est du gros charabia mais en fait c'est assez général, vous allez voir. Vous faites calque => Nouveau calque de réglage => Courbes... => OK. En abysse et en ordonné, vous avez les graduations de la luminosité, ce qui représente la valeur d'entrée et de sortie blabla mais qu'importe!, on y touche pas directement. Les courbes sont intéressantes car elles gardent la logique de la luminosité de départ : c'est à dire qu'une zone plus sombre qu'une autre le restera même si on éclaircit, et vice versa. Si on fait un S avec notre courbe, on augmente le contraste (c'est à dire, courbe vers le haut, en haut à droite, et courbe vers le bas, en bas à gauche.) Avec un S inversé, on ôte le contraste et on délave.

Nous, on cherche à faire un S donc la dernière boucle serait très courte. Ca veut dire qu'on éclaircit, qu'on contraste mais que les tons moyens (donc la courbe, quand elle passe au milieu, ne croise pas encore la diagonale centrale.)



Ca va donner un effet très intéressant grâce au filtre dégradé qu'on a utilisé juste avant, avec les niveaux de gris et les couleurs qui étaient plus criardes. Notre niveau de gris va s'assembler avec ce qu'on va petit à petit considérer comme la zone la plus claire. Merveilleuse illusion que voilà, et très bon effet final qui va se remarquer à mesure qu'on va peaufiner nos tons/couleurs. N’hésitez pas à bidouiller le calque de courbes, et voir un peu les effets de tons que cela peu donner..c'est vraiment le meilleur moyen de vous familiariser avec l'outil et comprendre un peu son principe. Quitte à regarder les courbes des différentes couches, c'est à dire le bleu, le rouge, le vert qui sont au final les trois couleurs utilisées pour notre écran. (et dans la vraie vie, c'est le CMJN, donc pour l'impression par exemple...mais j'y reviendrai !)
Donc, si vous avez réussi à suivre approximativement, ça devrait donner ceci.







LA, vraiment, on y est. C'est à dire qu'on a réussi à donner l'effet qu'on voulait à notre image, et ce sans le moindre calque exporté ou C4D. Juste en travaillant la lumière, le regard etc... Pour bien que vous voyez la différence, j'appose les deux images.


C'est la même image....et pourtant! Mais on a pas encore fini.

On repart sur le travail de la couleur. Il existe un effet assez sympathique pour foncer l'image avec un niveau de gris satisfaisant, qui en réalité est une différence entre les valeurs composantes RVB du calque dégradé, et l'image qu'il y a en dessous. Là, si je rentre dans les détails, c'est plutôt compliqué. Considérez que c'est un effet sympa. Donc, de nouveau, Calque => Nouveau calque de réglage => courbe de transfert de dégradé ... et là, à gauche vous mettez du gris/violet (#100c16), et à droite vous mettez du beige (#d2b08f). Vous validez et vous passez votre calque de dégradé en mode différence, à 50%.

=> Puis vous repartez sur un calque de courbe, comme tout à l'heure (avec l'histoire du S.) Sauf que cette fois ci on va s'occuper des couleurs moyennes, en formant une sorte de petit chapeau rond :





On arrive à une image où les couleurs rouges sont très saturées et où le bleu est très gris. Ouf on souffle un peu. On selectionne toute notre image (CTRL+A) et on copie par fusion, c à d qu'on copie toute l'image indépendamment des calques (MAJ+CTRL+C).
On colle(CTRL+V) et on duplique ce calque, histoire d'avoir une copie de notre nouvelle base. Puis on part dans calque => nouveau calque de réglage => correction sélective...et là les gens, ma foi, c'est un peu au feeling que je l'ai fait. En gros, ce rosé au niveau des oreilles, il faut le rendre brun. Et on donne à notre couche verte un effet un peu plus clair, histoire de baisser un peu la saturation des couleurs. Vous changez donc en priorité la couche rouge, magenta, verte et grise. Changer la couche grise permet de lui appliquer une couleur et , du coup, les zones sombres sembleront légèrement plus claires (ou bien colorés, si vous abusez trop.)

PUIS on s'occupe de ce menton, pour enlever les dernières traces de vert en recommençant bien comme il faut la technique du tampon.



AH BAH c'est quand même pas mal du tout ! Si vous arrivez jusqu'ici déjà, vous pouvez être fier de vous, c'est que vous avez compris les bases des couleurs et des tons.
On va finaliser un peu tout ça.
Nouveau calque => choisissez du noir, remplissez tout le calque de noir avec l'outil pot de peinture (G) et mettez ce calque à même pas 10 voir 13 %.
Puis Calque => nouveau calque de réglage => Vibrance => vibrance =10 et saturation - 13

Comme c'est un loup qui se trouve dans la neige, on ajuste maintenant l'environnement à notre image en utilisant un filtre photo. C'est vraiment le genre de choses basiques, que vous trouvez par exemple sur Instagram. Donc
Calque = > nouveau calque de réglage => Filtre photo => Filtre refroidissant (80)

Pour les plus courageux, un coup de 'coloring painting' la petite technique que j'ai utilisé sur un de mes tutos. Si vous avez acheté les filtres topaz comme moi, utiliser le topaz Denoise permet d'ôter l'effet pixelisé de la photographie (n'en abusez pas trop, trop en mettre casse un peu l'effet naturel de l'image.) Sinon, laissez tel quel, c'est déjà largement bien !

Et voilà le résultat final.



Si j'appose les deux images, vous constaterez la grande différence.



Vous comprendrez maintenant, qu'il suffit de patience et d'un peu d'imagination pour modifier votre image et la rendre visuellement plus attrayante. Pas besoin de paillettes, arc en ciel, vous avez déjà toutes les couleurs sur votre photographie, il vous suffit de les exploiter! Continuez, essayez, tentez des calques, exploitez les autres options de réglage, BIDOUILLEZ. Il n'y a que comme ça que vous arriverez, petit à petit, à comprendre les codes du graphisme et leurs aspects d'apparence parfois trop techniques.
She-WolfAdminavatarNombre de messages : 708
Date d'inscription : 16/04/2007
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 
Modifications de tons/couleurs (niveau avancé.)[PhotoshopCS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Internet Explorer Pack3 Mise à niveau
» Couleur : traitement par Teinte, Saturation, Luminosité
» POI Passage à niveau sur Nuvi 205
» Niveau Maximum des héros d'après le contenue d'une variable.
» Comment modifier une les couleurs d une image swf ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'exposition Graphique :: 

Général

 :: Tutoriels
-
Sauter vers: